La ministre déléguée en charge du Logement a annoncé le 2 novembre son souhait de « réintroduire le plan pluriannuel de travaux dans la loi ».

L’ordonnance de réforme de la copropriété publiée en 2019 prévoyait l’obligation pour toutes les copropriétés de plus de 15 ans d’établir un plan de travaux sur la base d’un diagnostic technique global et de consigner, chaque année, 2,5% du montant de ce plan en vue de sa réalisation.

Mise de côté pendant un an, cette disposition revient en force dans le projet de loi à l’occasion des discussions faisant suite aux préconisations de la Convention Citoyenne pour le Climat. Emmanuelle Wargon semble déterminée à accélérer la rénovation énergétique globale des copropriétés françaises, qui en ont le plus grand besoin.